Home > Soins > Hospitalisation

Mutuelle Hospitalisation

Obtenez un diagnostic des meilleures Mutuelles Hospitalisation grâce à l'aide de nos conseillers

  • Indiquez vos besoins
  • Obtenez un devis gratuit
  • Faites des économies

Une mutuelle hospitalisation, qu’elle soit comprise dans un contrat de complémentaire santé ou qu’elle soit prise de façon individuelle, doit couvrir les frais de votre séjour. Toujours faut-il savoir la choisir et en comprendre les taux de remboursement.

Une bonne mutuelle hospitalisation s’occupe de tout, pour que vous ayez l’esprit libre, focalisé sur la guérison et non les finances. Comparateur Mutuelles Santé vous explique son fonctionnement.

QUELLE PRISE EN CHARGE EN CAS D'HOSPITALISATION ?

Si vous vous retrouvez à l’hôpital pour une opération quelconque, sachez que vous n’aurez pas le droit à une chambre individuelle et qu’il restera des frais à votre charge pour le séjour à l’hôpital, même pour un séjour sans confort.

L’Assurance maladie ne prend en charge que 80 % des frais d’hospitalisation dans le meilleur des cas, parfois même 100 % du tarif de convention, quand celui-ci n’est pas ajusté à la réalité des prix pratiqués. D’autres soins ne sont pas remboursés du tout par l’Assurance maladie.

Il faudra songer à prendre une mutuelle hospitalisation qui sera utile pour les séjours à l’hôpital et en clinique.

La mutuelle hospitalisation, méthode de calcul

Une mutuelle hospitalisation peut prendre en charge le ticket modérateur, selon un système de taux de remboursement et de forfait plafonné.

Pour connaître le montant remboursé par la mutuelle hospitalisation, il vous suffit d’utiliser la formule suivante :

Le reste à charge = Coût de l'opération – (Remboursement sécurité sociale x Taux de remboursement de mutuelle) / 100.

Exemple

Pour une césarienne effectuée par un chirurgien obstétricien, la Sécurité sociale en fixe un tarif de convention à 313,50 €. Seulement, le coût moyen réel est de 450 €.

La Sécurité sociale rembourse 100 % du prix de la césarienne, soit 313,50 € (une fois le prix de base de la Sécurité sociale). Le reste à charge s’élève donc à 136,50 €.

Cependant, si vous avez une mutuelle hospitalisation qui rembourse 200 % de l’opération, alors le calcul sera le suivant : 313,50 € x 2 = 657 €.

La mutuelle hospitalisation versera donc 450 € pour cette opération, dans une limite de 657 €. Le reste à charge est donc de 0 €. Vous n’aurez rien à débourser.

Qu’est-ce qui reste à votre charge ?

Ce qui reste à votre charge est en théorie le ticket modérateur de 20% du tarif conventionné. En réalité, cela peut s’élever au-delà des 20%, car il peut y avoir des dépassements d’honoraires et des frais non pris en charge. Une longue hospitalisation peut coûter très cher.

Frais de séjour

Remboursés à 80% par la Sécurité sociale. Pour les hospitalisations de longue durée (plus de 30 jours), les accidents du travail et dans certains autres cas, la prise en charge peut atteindre les 100 %.

  • Consultation de l’anesthésiste : 70 %
  • Séances de rééducation : 60 %
  • Transport en véhicule avant ou après hospitalisation : 65 %
Forfait journalier

Il s’élève à 20 €/jour à l’hôpital et en clinique et n’est pas pris en charge par l’Assurance maladie. Ces 20 € restent à votre charge. Pour les séjours dans le service psychiatrique d'un établissement de santé, le montant s’élève à 15 € par jour.

Dépassement d’honoraires

Les dépassements d’honoraires sont courants surtout pour tout ce qui touche aux actes chirurgicaux.

Chambre particulière

La chambre individuelle est une question de confort, surtout pendant la convalescence. Elle coûte 60 €/jour et n’est pas prise en charge par l’Assurance maladie.

Les services annexes

La télévision et le téléphone, bien que présente dans la chambre, sont des services payants non pris en charge par l’Assurance maladie.

La perte de salaire
En cas d’accident ou d’arrêt maladie, une perte de salaire peut s’en suivre. Une mutuelle hospitalisation peut prendre en charge ces frais.
Frais de séjour

Remboursés à 80 % par la Sécurité sociale. Pour les hospitalisations de longue durée (plus de 30 jours), les accidents du travail et dans certains autres cas, la prise en charge peut atteindre les 100 %.

  • Consultation de l’anesthésiste : 70 %
  • Séances de rééducation : 60 %
  • Transport en véhicule avant ou après hospitalisation : 65 %
Forfait journalier
Il s’élève à 20 €/jour à l’hôpital et en clinique et n’est pas pris en charge par l’Assurance maladie. Ces 20 € restent à votre charge. Pour les séjours dans le service psychiatrique d'un établissement de santé, le montant s’élève à 15 € par jour.
Dépassement d’honoraires

Les dépassements d’honoraires sont courants surtout pour tout ce qui touche aux actes chirurgicaux.

Chambre particulière
La chambre individuelle est une question de confort, surtout pendant la convalescence. Elle coûte 60 €/jour et n’est pas prise en charge par l’Assurance maladie.
Les services annexes

La télévision et le téléphone, bien que présente dans la chambre, sont des services payants non pris en charge par l’Assurance maladie.

La perte de salaire

En cas d’accident ou d’arrêt maladie, une perte de salaire peut s’en suivre. Une mutuelle hospitalisation peut prendre en charge ces frais.

Ce sont au final beaucoup de frais qui sont à la charge du patient. Il faut prendre en compte le coût d’une hospitalisation. Il est compris entre 1000 € et 4000 € par jour, dont 80 % à 70 % sont pris remboursés par la Sécurité sociale.

Ce que prend en charge l’assurance hospitalisation

Une assurance hospitalisation va prendre en charge des taux de remboursements plus élevés qu’une mutuelle générale pour des cotisations moins importantes.

Il est d’ailleurs possible de prendre séparément une mutuelle hospitalisation qui vous reviendra moins cher qu’une complémentaire santé.

Pour les salariés soumis à l’ANI, l’hospitalisation est prise en charge intégralement et sans limitation de la durée du forfait hospitalier. Cette garantie est comprise dans le panier de soins minimums.

Elle prend en charge tous les soins réalisés en milieu hospitalier, allant d’une césarienne à une opération du genou, etc. Mais avant de souscrire à une mutuelle hospitalisation, il est important de sonder les conditions du travail. Certains critères sont décisifs dans la signature du contrat.

CRITÈRES DE CHOIX D'UNE MUTUELLE HOSPITALISATION

Il y a certains critères à vérifier dans le contrat de mutuelle hospitalisation :

  • Les remboursements des actes avant et après l'admission hospitalière (imagerie médicale)

  • Les taux des remboursements prévus pour soins durant l’hospitalisation (chirurgie, anesthésie, radiologie)

  • Les garanties liées directement aux séjours hospitaliers (forfait chambre individuelle, lit pour l’accompagnant, télé, menu à la carte)

  • Les actes médicaux pris en charge aux frais réels (frais de séjour et frais hospitaliers)

  • Les forfaits dédiés aux médecines douces (hypnose médicale)

  • Le remboursement du transport sanitaire (ambulances)

  • Les services annexes proposés par l'assureur (les frais d’accompagnement, la garde à domicile)

  • Les ayants-droits (le remboursement des soins pour le conjoint)

POURQUOI SOUSCRIRE UNE MUTUELLE HOSPITALISATION ?

Une mutuelle hospitalisation est une protection de base essentielle. En effet, un séjour en clinique ou à l’hôpital, de par ses coûts, peut réellement alourdir votre budget et prendre des proportions assez inattendues.

Souscrire à une mutuelle hospitalisation, c’est éviter de sortir de sa poche les frais, mais également de profiter du confort d’une chambre particulière.

Le grand avantage d’une mutuelle hospitalisation, c’est son prix. En effet, vous pouvez prendre une mutuelle hospitalisation pour 4/5 € par mois, offrant une couverture complète.

Vous aurez ensuite le choix entre une mutuelle de base, une formule intermédiaire ou une formule complète.

La formule de base

Le statut d’autoentrepreneur existe depuis le 1er janvier 2009. S’il est aussi salarié, il pourra bénéficier de la couverture mutuelle de son entreprise. Si non, il pourra donc choisir librement son contrat TNS.

Cependant, l’autoentrepreneur ne peut pas bénéficier du dispositif de la loi Madelin, bien que celui-ci soit considéré comme un TNS. En effet, il est rattaché au régime forfaitaire du micro-social.

La formule intermédiaire

Dans la formule intermédiaire, la prise en charge sera de l’ordre de 150 % à 200 % des tarifs de convention de la Sécurité sociale.

La formule complète

Une mutuelle hospitalisation complète ou haut de gamme peut prendre en charge 400 % de prise en charge des dépassements d’honoraires, et jusqu’à 600 € de remboursement pour les hospitalisations de plus d’une journée, sur les dépassements d’honoraires et frais de chambre particulière.

COMMENT CHOISIR UNE MUTUELLE HOSPITALISATION ?

Si vous avez un petit budget et que vous n’avez pas de dépenses à faire en matière d’optique, de dentaires ou de soins courants, nous vous conseillons sur comment choisir une mutuelle hospitalisation. Si en revanche, vous avez une complémentaire santé, vous pouvez ajouter un renfort hospitalisation.

Il peut être compliqué de comprendre un contrat de mutuelle hospitalisation, car il faut y interpréter les plafonds annuels, les exclusions et les délais de carence.

Comparateur Mutuelle Santé vous propose ses services de façon gratuite et sans engagements. Nos experts sont là pour vous proposer une comparaison des devis. Nous vous conseillons si vous cherchez une mutuelle seule ou bien une mutuelle généraliste avec renfort en hospitalisation.

Grâce à notre comparateur, obtenez le meilleur tarif pour votre couverture santé. Vous serez pris en charge par un de nos experts d’assurance qui vous guidera en fonction de vos besoins.