Home > Soins > Dentaire

Mutuelle Dentaire

Trouvez la meilleure mutuelle dentaire qui couvre vos besoins de remboursements et souriez à la vie

  • Indiquez vos besoins
  • Obtenez un devis gratuit
  • Faites des économies

Mutuelle Dentaire

Trouvez la meilleure mutuelle dentaire qui couvre vos besoins de remboursements et souriez à la vie

Avoir une belle bouche, c’est aussi une question de prévoyance. Il est inutile d’attendre que vos dents vous fassent souffrir pour en prendre soin. Une mutuelle dentaire va vous éviter de renoncer à une couronne et de subir ainsi un inconfort esthétique.

Pour éviter les trous dans votre dentition et dans votre budget, il vous suffit de choisir une mutuelle dentaire efficace et abordable.

Comparateur Mutuelles Santé vous explique les remboursements des mutuelles dentaires.

QUELLE PRISE EN CHARGE POUR LES SOINS DENTAIRES ?

Les soins dentaires sont des soins remboursés à 70 % par l’Assurance maladie, lorsque c'est le cas. En effet, certaines dépenses ne sont même pas prises en charge. Avec la nouvelle convention de l’Assurance maladie fixant les tarifs, certaines prothèses dentaires seront remboursées à 100 %. Les couronnes en métal et en céramique standard sont concernées par cette réforme, car elles devraient alors être entièrement prises en charge.

Ce qui différencie les soins dentaires des soins plus courants, ce sont leurs coûts. En effet, un grand nombre de cabinets de dentistes pratique des honoraires libres, bien supérieurs au tarif conventionnel fixé par la Sécurité sociale. Le reste à charge peut creuser votre budget.

 

Remboursement dentaire de base

 SoinsTarif de ConventionTaux de RemboursementMontant Remboursé par l'Assurance Maladie
Soins dentairesDétartrage28,92 €70 %20,24 €
Carie une face16,87 €70 %11,80 €
Carie trois face set plus40,97 €70 %23,61 €
Dévitalisation d'une molaire81,97 €70 %57,35 €
Extraction d'une dent permanente33,44 €70 %23,40 €
ConsultationChirurgien dentiste23,00 €70 %16,10 €
Chirurgien-dentiste spécialisé en traitement Orthopédie Dento-Faciale (ODF)23,00 €70 %16,10 €
Médecin stomatologiste Secteur 128,00 €70 %18,60 €
Prothèse DentaireCouronne sur dent ou sur implant107,50 €70 %75,25 €
Inlay-core122,55 €70 %85,78 €
Inlay-core à clavette144,05 €70 %100,83 €
Appareil dentaire transitoire en résine (1 à 3 dents)64,50 €70 %45,15 €
Bridge de trois éléments (2 dents piliers + 1 élément intermédiaire pour remplacer une dent absente)279,50 €70 %195,65 €
Non RembourséOrthodontie adulteNon rembourséNon rembourséNon remboursé
Facette dentaireNon rembourséNon rembourséNon remboursé

Ce reste à charge peut donc n’être que d’une dizaine d’euros pour des soins courants et peut monter jusqu’à plusieurs centaines d’euros, si on s’en tient au tarif de convention, qui n’est hélas pas toujours un reflet de la réalité des tarifs.

Une mutuelle dentaire va donc prendre en charge la part qui reste à votre charge en fonction des garanties proposées dans le contrat, des taux de remboursement et des soins pris en charge.

CONDITIONS DES SOINS DENTAIRES

Il faut savoir sélectionner sa complémentaire santé pour les soins dentaires. Êtes-vous plutôt soins courants avec dépassement d’honoraires ? Ou êtes-vous sur le point de rénover votre intérieur, du palais à la dernière molaire ? Car une mutuelle dentaire propose des packs de soins, avec différents taux de remboursement, que ce soit pour :

  • Les soins courants dentaires 

  • Les consultations chirurgicales 

  • Les prothèses dentaires

  • Les soins dentaires parodontaux (soins des gencives)

Dans la plupart des cas, il arrive qu’une opération de soins dentaires ne soit pas suffisante, mais la première étape d’un traitement plus long.

Pour une extraction dentaire, un premier rendez-vous sera nécessaire pour un détartrage, un deuxième rendez-vous pour une dévitalisation (retirer les terminaisons nerveuses avant extraction), suivie d’une extraction et enfin la pose d’un implant dentaire. A chaque fois, il faudra débourser une somme d’argent pour un traitement onéreux mais nécessaire et peu pris en charge par la Sécurité sociale.

Souscrire à une mutuelle dentaire rembourse tous ces soins.

Pourquoi souscrire une mutuelle dentaire ?

La Sécurité sociale fixe un prix de base, appelé tarif de convention, qui n’est pourtant pas toujours celui pratiqué dans les cabinets de médecin. Les tarifs réels de consultation, de prothèses dentaires et d’opération sont en général bien plus élevés que les tarifs conventionnels sur lesquels s’appuie la Sécurité sociale. C’est le cas par exemple pour les prothèses dentaires qui tourne plus autour des 600 € que des 107,50 € de l’Assurance maladie.

Le reste à payer peut donc vous revenir très cher, au-delà des 30 % restants à votre charge.

L’autre grand avantage de la mutuelle dentaire est de prendre en charge certains soins dentaires non remboursés par la Sécurité sociale comme les implants ou l’orthodontie adulte.

Le dernier avantage est le ticket modérateur qui vous évite de payer le reste à charge à l’avance. Les frais sont automatiquement pris en charge par la mutuelle.

La Sécurité sociale fixe un prix de base, appelé tarif de convention, qui n’est pourtant pas toujours celui pratiqué dans les cabinets de médecin. Les tarifs réels de consultation, de prothèses dentaires et d’opération sont en général bien plus élevés que les tarifs conventionnels sur lesquels s’appuie la Sécurité sociale.

C’est le cas par exemple pour les prothèses dentaires qui tourne plus autour des 600 € que des 107,50 € de l’Assurance maladie.

Le reste à payer peut donc vous revenir très cher, au-delà des 30 % restants à votre charge.

L’autre grand avantage de la mutuelle dentaire est de prendre en charge certains soins dentaires non remboursés par la Sécurité sociale comme les implants ou l’orthodontie adulte.

Le dernier avantage est le ticket modérateur qui vous évite de payer le reste à charge à l’avance. Les frais sont automatiquement pris en charge par la mutuelle.

Quels taux choisir ?

Les mutuelles dentaires proposent des taux différents de remboursement allant de 100 % du tarif de convention (soit une fois le tarif de convention) jusqu’à 800 % (soit 8 fois le tarif conventionnel) dans le meilleur des cas.

Quant aux salariés qui sont protégés par leur mutuelle d’entreprise, sachez que le panier de soins minimum comprend un remboursement des frais dentaires à hauteur de 125 % du tarif de convention.

Mais il y a un autre critère à observer. Au-delà des taux de remboursement, les mutuelles dentaires ne considèrent pas toutes les mêmes soins dentaires et ne proposent pas les mêmes garanties.

Il est conseillé d’avoir un taux de remboursement minimum de 125 %. Tout dépend du budget alloué à la mutuelle dentaire et aux soins à venir.

Forfaitaire ou en pourcentage ?

Les mutuelles dentaires peuvent proposer deux modes de remboursement :

Forfaitaire

Un budget global est alloué au remboursement des frais dentaire. Ce budget peut être soit biannuel, soit annuel ou soit mensuel. Quand les frais dentaires ont dépassé ce budget forfaitaire, les dépassements sont à la charge de l’assuré. Certaines mutuelles dentaires proposent de récupérer les montants de remboursement si vous n’avez eu aucune dépense de santé dentaire.

En pourcentage
On parle du taux de remboursement, comme décrit ci-dessous dans l’exemple. Un taux de 500 % vous remboursera 5 fois le taux de convention. Plus le taux de remboursement est élevé, plus la mutuelle vous coûtera chère.
Forfaitaire

Un budget global est alloué au remboursement des frais dentaire. Ce budget peut être soit biannuel, soit annuel ou soit mensuel. Quand les frais dentaires ont dépassé ce budget forfaitaire, les dépassements sont à la charge de l’assuré. Certaines mutuelles dentaires proposent de récupérer les montants de remboursement si vous n’avez eu aucune dépense de santé dentaire.

En pourcentage
On parle du taux de remboursement, comme décrit ci-dessous dans l’exemple. Un taux de 500 % vous remboursera 5 fois le taux de convention. Plus le taux de remboursement est élevé, plus la mutuelle vous coûtera chère.

Pour calculer le remboursement des soins en pourcentage, nous vous proposons un exemple.

Exemple

Monsieur Georges a besoin d’une couronne. Le tarif conventionnel est fixé à 107,50 €, dont la Sécurité sociale rembourse 70 %, soit 75,25 €.

Sa une mutuelle dentaire prend en charge 200 % de la couronne. En d’autres mots, elle rembourse 200 % du tarif de convention comme suit : 200 % de 107,50 € = 215 €.

Comment interpréter ce chiffre ? La mutuelle dentaire remboursera le reste à charge dans la limite de 215 €.

Ce qui donne une prise en charge Assurance maladie + mutuelle de 290,25 €.

POURQUOI COMPARER ?

Sur le marché de l’assurance, il y a beaucoup d’offres de mutuelles dentaires. Dans certains contrats, on y trouve de nombreux astérisques renvoyant à des petites lignes de conditions (plafonds, exclusion, limite). Il faut savoir les comprendre avant de s’engager, car c’est là que vous aurez tout à perdre ou à gagner.

Un contrat de mutuelle dentaire doit être un atout pour votre santé et pour votre portefeuille. Elle doit vous faire économiser sur les frais de dentistes, notamment pour le remboursement des appareils dentaires des enfants, ou la pose d’implants dentaires en céramique.

Il est important de comparer les offres pour obtenir les meilleures conditions de remboursement, que ce soit au niveau des exclusions, des plafonds et du délai de carence.

Vous n’avez pas le temps ni la patience ? Demandez-nous conseil en remplissant le formulaire en ligne. Vos données sont protégées et seulement transmises aux mutuelles d’assurance qui peuvent répondre à votre profil. Sur un simple coup de téléphone, nous établissons un devis sans conditions d’engagement. Nous assurons la gratuité de nos conseils.